22 janvier 2019

Conférence : Être une femme noire au XXIème siècle en Belgique

18:30 Cercle. rue Doyen Boone, 6 - 1040 Bruxelles

22 janvier 2019

Le successeur de l’homme ! (est-il déjà parmi nous ?)

19h Maison du Livre. 28, rue de Rome - 1060 Bruxelles

23 janvier 2019

Ciné de quartier sur la désobéissance civile : Documentaire sur Gezi

18h La clef. Rue des brebis 4 - 1050 Bruxelles

23 janvier 2019

6e Cérémonie des Doigts d’Or - Les Oscars du Capitalisme

20h Garcia Lorca. 47/49 rue des Foulons - 1000 Bruxelles

24 janvier 2019

Soutien aux avocats en danger en Turquie

13h consulat de Turquie. 4 Rue Montoyer - 1050 Bruxelles

24 janvier 2019

Allers féministes et retours sexistes : le traitement judiciaire

14h Université des femmes. Rue du méridien 10 - 1210 Bruxelles

25 janvier 2019

Filmer la police est un droit ! suite du procès ZIN TV et ATTAC

8h - Palais de justice / Place Poelaert 1, 1000 Bruxelles

25 janvier 2019

STOP CETA & Co.

11h30 frontière belgo-allemande

25 janvier 2019

PROJECTION - festival "Elles tournent"

16:30 // 17:00 //19:00 - cinéma Vendôme

25 janvier 2019

Film-débat. Démocratie locale : du rêve à l’action, mode d’emploi ?

19:30 Centre Culturel de Schaerbeek. Rue de Locht 91 -1030 (...)


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Soirée greco-turque pour la paix à Bruxelles

Soirée greco-turque pour la paix à Bruxelles

Si le mot « paix », « ειρήνη » en grec, « barış » en turc, est souvent utilisé de manière creuse, abusive et démagogique par les puissants, ce terme n’est pas un vain mot pour l’humanité.

Si le mot « paix », « ειρήνη » en grec, « barış » en turc, est souvent utilisé de manière creuse, abusive et démagogique par les puissants, ce terme n’est pas un vain mot pour l’humanité.

C’est un idéal dont les peuples turcs et grecs ont toujours rêvé et qu’il est plus que jamais urgent de défendre en ces temps de repli sur soi, de haine de l’autre alimentée par le fanatisme ethnique, nationaliste et religieux. Les deux peuples ont connu les mêmes tragédies. Grecs et Turcs ont été arrachés de leurs terres suite aux échanges de population prévus par le traité de Lausanne. Ils ont subi des juntes militaires et le fascisme au XXe siècle.Ces cinquante dernières années, ils se sont retrouvés sur les chemins de l’exil en Europe de l’ouest mais sans vraiment se fréquenter.

Le 15 décembre 2018, des Grecs et des Turcs de Bruxelles ont décidé d’organiser une soirée pour réapprendre à se connaître, à redécouvrir leurs origines communes, leurs chansons communes, leurs gastronomies communes, leurs expressions communes, leurs joies, leurs peines et leurs espérances communes. C’est aussi pour faire partager ce moment de plaisir avec les nombreux amis non Grecs et non Turcs qui se sont trouvés dans la même salle.

Le but de l’initiative est de faire rapprocher les deux peuples et de passer un message d’amitié et de coopération, de mettre au clair qu’ils sont des voisins et pas d’ennemi et qu3ils sont face à un ennemi commun, les bourgeois qui les exploitent et qui fait des guerres pour servir ses propres intérêts : exploiter des terres et des ressources, vendre des armes, tirer du profit de la main d’œuvre.
Prochain objectif du collectif : une assemblée pour décider les évènements et actions prochains.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP