19 mars 2019

PROJECTION : Enquête au Paradis, Merzak Allouache

19h15 / Cinéma Vendôme, 18, Chaussée de Wavre, 1050 Ixelles

20 mars 2019

Venezuela : quelle sortie de crise ?

19:30 L’Horloge du Sud. Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles

21 mars 2019

CONFERENCE : Un travail décent pour les travailleuses domestiques !

19:30-21:30 / CSC, 19 Rue Pletinckx, 1000 Bruxelles

22 mars 2019

FESTIVAL - Une brique dans la gueule

13:30 > 22:00 // la Tour à Plomb, Rue de l’Abattoir 24, 1000 (...)

23 mars 2019

ASSEMBLEE : Quel camp voulons-nous pour la justice climatique ?

14h-18h / Le poisson sans bicyclette, Rue Josaphat, 253, 1030 (...)

23 mars 2019

ATELIER - Là, faites du cinema

09h30-18h00 / Cinéma Palace, Boulevard Anspach 85, 1000 Ville de (...)

26 mars 2019

Les Belges et la commune de Paris

19h Au Trait d’Union. Avenue Théo Verbeeck 15 - 1070 Bruxelles

30 mars 2019

DISCUSSIONS : Socialisme 2019 - J1

/ De Kriekelaar GC, Gallaitstraat 86, 1030 Schaarbeek, Brabant, (...)

1er avril 2019

Rassemblement pour la Paix et les Droits Humains en Colombie

13h Rond-point Schumann - 1000 Bruxelles

6 avril 2019

Vie et luttes de Rosa Luxemburg FR + NL

13:30 > 18:30. Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Soirée greco-turque pour la paix à Bruxelles

Soirée greco-turque pour la paix à Bruxelles

Si le mot « paix », « ειρήνη » en grec, « barış » en turc, est souvent utilisé de manière creuse, abusive et démagogique par les puissants, ce terme n’est pas un vain mot pour l’humanité.

Si le mot « paix », « ειρήνη » en grec, « barış » en turc, est souvent utilisé de manière creuse, abusive et démagogique par les puissants, ce terme n’est pas un vain mot pour l’humanité.

C’est un idéal dont les peuples turcs et grecs ont toujours rêvé et qu’il est plus que jamais urgent de défendre en ces temps de repli sur soi, de haine de l’autre alimentée par le fanatisme ethnique, nationaliste et religieux. Les deux peuples ont connu les mêmes tragédies. Grecs et Turcs ont été arrachés de leurs terres suite aux échanges de population prévus par le traité de Lausanne. Ils ont subi des juntes militaires et le fascisme au XXe siècle.Ces cinquante dernières années, ils se sont retrouvés sur les chemins de l’exil en Europe de l’ouest mais sans vraiment se fréquenter.

Le 15 décembre 2018, des Grecs et des Turcs de Bruxelles ont décidé d’organiser une soirée pour réapprendre à se connaître, à redécouvrir leurs origines communes, leurs chansons communes, leurs gastronomies communes, leurs expressions communes, leurs joies, leurs peines et leurs espérances communes. C’est aussi pour faire partager ce moment de plaisir avec les nombreux amis non Grecs et non Turcs qui se sont trouvés dans la même salle.

Le but de l’initiative est de faire rapprocher les deux peuples et de passer un message d’amitié et de coopération, de mettre au clair qu’ils sont des voisins et pas d’ennemi et qu3ils sont face à un ennemi commun, les bourgeois qui les exploitent et qui fait des guerres pour servir ses propres intérêts : exploiter des terres et des ressources, vendre des armes, tirer du profit de la main d’œuvre.
Prochain objectif du collectif : une assemblée pour décider les évènements et actions prochains.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP