23 juin 2017

Rencontre autour du Rojava : une tentative communaliste

19h rue Berthelot 116 à 1190 Bruxelles

27 juin 2017

La gouvernance de gauche en Amérique latine

19h30 L’Horloge du Sud. Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles

29 juin 2017

Invitons-nous à la table de Jan Jambon !

18h Radisson Blu Royal Hotel. Rue du Fossé-aux-Loups 100, 1000 (...)

29 juin 2017

Lumumba, la lutte continue !

18h30 Quartier Malibran. Rue de la Digues 10, 1050 Bruxelles

29 juin 2017

[Lecture musicale] Le Nom sur le bout de la langue

19h rue Berthelot 116 à 1190 Bruxelles

29 juin 2017

Rencontre avec l’équipe de Kairos

19h Pianofabriek, rue du Fort, 35, 1060 Bruxelles

30 juin 2017

30 juin, 1 et 2 juillet - Projection : L’Audit - Enquête sur la dette grecque

12h30 - La Marlagne - Chemin des Marronniers 26, 5100 (...)

30 juin 2017

La situation au Venezuela à partir d’une approche décolonial

19h Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

2 novembre 2017

2, 3 et 4 novembre. Espoirs, utopies et héritages de la Révolution russe

16h Grande Salle de la Maison du Peuple. Parvis de Saint-Gilles, (...)

3 novembre 2017

3 et 4 novembre. Espoirs, utopies et héritages de la Révolution russe

09h Grande Salle de la Maison du Peuple de Saint-Gilles, Parvis (...)


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

TTIP LOCK DOWN

TTIP LOCK DOWN

Plusieurs groupes d’activistes ont bloqué le centre de conférence où devait se dérouler les négociations sur le Traité transatlantique de libre échange (TTIP).
TTIP Game Over

Cette action, nommée « TTIP Lockdown » se déroule dans le cadre des TTIP Game OVER, un appel à mener des actions de désobéissance civile non violente durant les négociations qui se déroulent du 11 au 15 juillet à Bruxelles.

Les militants, solidement installés, réclamaient l’arrêt total desdiscussions sur le TTIP et les autres accords de libre échange.

Malgré les nombreuses manifestations, une pétition ayant récolté plus de 3 millions de signatures et presque 2000 zones hors-TTIP en Europe, les dirigeants continuent à faire la sourde oreille. Face à des négociations secrètes, antidémocratiques et sous influence des lobbys, et au vu de l’importance de l’enjeu, la désobéissance civile non-violente est un des derniers moyens pertinent et légitime aux mains de la société civile pour se faire entendre.

Selon Martin, porte-parole de l’action, « Le refus des dirigeants européens de prendre l’opinion publique en compte ne nous laisse plus d’autre choix que d’agir afin de revendiquer la fin des négociations de ce traité anti-démocratique qui constitue une menace pour l’écologie et les droits sociaux. »


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP