19 juin 2018

Le socialisme a-t-il encore un avenir en Europe ?

12h PAC. Rue Lambert Crickx 5, 1070 Bruxelles

19 juin 2018

Conférence : Aux origines de la domination masculine

15h Université des Femmes. 10 rue du Méridien, 1210 Bruxelles

19 juin 2018

Pouvoirs & Dérives dans les arts de la Scène : Gouvernance

17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

20 juin 2018

Pouvoirs & Dérives dans les arts de la Scène : Intégrer les genres dans le management

17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

20 juin 2018

Meeting Gauches Communes les forces de gauche face à l’austérité

19h Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

21 juin 2018

Pouvoirs & Dérives dans les arts de la Scène : Responsabilité des directeur.rice.s

17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

21 juin 2018

Film-débat : Les Rebelles du Foot

19h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

22 juin 2018

Permanence à l’Atelier - clandestin - sérigraphie

16h rue de Liedekerke 71 - 1210 Bruxelles

22 juin 2018

Pouvoirs & Dérives dans les arts de la Scène : Forum ouvert

17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

22 juin 2018

27ème défilé folklorique du Fanzine

18h30 La Petite Fanzinothèque Belge. 66a rue des plantes, 1210 (...)


Accueil > FR > Articles > Documents

ZIN TV porte plainte

Suite à l’arrestation de notre équipe de tournage et la destruction à postériori des images tournées par notre cameraman lors des mobilisations contre le Traité transatlantique le 15 octobre 2015, ZIN TV a décidé de porter plainte au comité P et au Procureur du Roi.

En effet, bien que Thomas et Maxime se soient identifiés en tant que reporters de ZIN TV les policiers ont jugé nécessaire de les menotter à l’aide de colsons en plastique, de les fixer au sol durant une bonne heure et sous la pluie, de les amener aux casernes d’Etterbeek, de les fouiller... Puis, plus tard en soirée, déposés à Porte de Hal, lorsque Thomas reprend le fil de son reportage pour filmer la descente du bus des camarades arrêtés, un policier lui saisit la caméra dans le but explicite d’effacer son contenu, sous les protestations et conseils d’un étudiant en droit qui tente vainement de le faire revenir à la raison en lui expliquant qu’il est en train de violer un droit fondamental : la liberté d’expression, la liberté de presse.

Protégé par ses collègues, le policier a pris le temps de vérifier et d’effacer toutes les images… durant ce laps de temps, le policier s’est transformé en un délinquant.

ZIN TV est une télévision de participation citoyenne, reconnue par la Fédération Wallonie Bruxelles comme organisation d’éducation permanente et soutenue à des multiples reprises par le centre d’égalité des chances. ZIN TV est également reconnue par les associations de quartier, les organisations populaires et les mouvements sociaux car leurs membres participent à nos ateliers où ils y apprennent les ficelles du métier et la déontologie du journalisme ainsi que la créativité du cinéma. C’est ainsi que depuis six ans, ZIN TV est devenu une référence importante pour des citoyens qui se reconnaissent dans ce reflet de miroir qu’elle met en place. Dans ce petit écran, ils y découvrent leurs concitoyens travaillant ensemble à la recherche de solutions. Dans les coulisses de ZIN TV, on croise des personnes motivées, passionnées, respectueuses des opinions d’autrui et surtout, qui ont des choses à dire. Un espace d’échange collectif et d’action concrète.

Le jeudi 15 octobre, nous nous sommes réunis comme le font toutes les rédactions des médias dans le monde, puis sommes allés sur le terrain, avons fait une analyse et une synthèse sous la forme d’un film en vue de le diffuser. Détruire ce processus, nos travaux, nos œuvres… c’est vouloir intimider par la violence tout citoyen à empoigner une caméra, c’est décourager tout citoyen à témoigner de la réalité et cela ne présage rien de bon pour notre démocratie… il y a tout lieu de croire que les infractions de la police continueront tant que l’impunité régnera.

Nous comptons donc, aujourd’hui défendre ce droit fondamental par le dépôt d’une plainte en vue de permettre que justice soit faite et qu’on nous laisse travailler en paix. Nous nous engageons à poursuivre le projet de construction de ZIN TV comme télévision citoyenne, libre et indépendante mise au service du public. Pour que tout citoyen puisse prendre la caméra et filmer sans crainte les problématiques qui le concernent.

Bruxelles, mercredi 28 octobre 2015



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP