Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


19 novembre 2019

Pas de libération de la Palestine sans libération des femmes

12h30 CNCD-11.11.11, Boulevard Léopold II, 184 D - 1080 (...)

19 novembre 2019

PROJECTION : Vos toilettes propres, nos propres papiers

19.30 //19, rue Plétinckx. Bruxelles 1000.

20 novembre 2019

Le Chili se révolte ! Meeting

19h Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

21 novembre 2019

Rassemblement en soutien à la grève nationale en Colombie

17h30 Carrefour de l’europe (gare centrale)

22 novembre 2019

Tri Postal / Ouverture / Opening

17h Le Tri Postal. Avenue Fonsny 48, 1060 Bruxelles

23 novembre 2019

2d WE du Festival Hommage à Marie France Collard

14h-17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Ixelles

23 novembre 2019

L’empire de l’or rouge au festival cinéma d’attac

17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Bruxelles

24 novembre 2019

Manifestation nationale : STOP aux violences faites aux femmes !

13h30 Carrefour de l’Europe (Gare Centrale) 1000 Bruxelles

24 novembre 2019

Dimanche solidaire avec le Chili éveillé

16h Labokube. Chaussée de Louvain 242, 1000 Bruxelles

24 novembre 2019

Le Venezuela au festival : Cinéma et rencontre avec M. Lemoine

17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Ixelles


Accueil > FR > Articles > Infos

#merciaurevoir

Ce matin, 150 affiches représentant 5 ministres du gouvernement Michel Ier ont été collées dans le centre-ville de Bruxelles. Cette action est la première de ce genre menée par le collectif d’artistes “Bristol”.
Toutes les photos et les vidéos de l’action sont disponibles sur ce lien . Vous y trouverez aussi les affiches et les messages vocaux.

Les affiches en grand format représentent les différents ministres dans une situation où ils subissent directement les conséquences de leurs politiques menées sur les 5 dernières années. Des numéros de téléphone sont également affichés renvoyant vers le répondeur des ministres concernés, reconstituées pour l’occasion.

On peut y voir notamment le Premier ministre Charles Michel faisant la file pour obtenir un revenu d’intégration, Marie-Christine Marghem dans un monde post-apocalyptique, conséquence de l’inaction face au réchauffement climatique ou encore Maggie de block dans un hôpital surchargé, conséquence des coupes d’austérité effectuées sur le secteur de la santé.

À travers cette action, le collectif dénonce la déconnexion entre les mesures politiques, ceux qui les prennent et les impacts concrets sur la vie des citoyens.

Comme nous l’explique Camille, la porte-parole : “Il est particulièrement consternant que la majorité des mesures prises par ce gouvernement impacte les plus fragilisés de notre société et que l’impact négatif qu’elles peuvent entraîner sur nos vies ne soit jamais vraiment considéré. Il est temps de dire « Merci et au revoir » à ce gouvernement et se mobiliser pour ne plus jamais avoir cela”.

Quand un homme/femme politique qui gagne très bien sa vie, qui n’a jamais connu la pauvreté et l’exclusion sociale, décide d’effectuer un blocage des salaires et un saut d’index, tout le monde sait qu’il/elle ne sera jamais affecté(e). Est-ce que les mesures seraient les mêmes si eux-mêmes étaient les premières victimes de ces politiques ? Je ne pense pas.

souligne Camille du collectif.

Le collectif Bristol illustre, avec son action, les multiples régressions sociales qu’ont entraînées les mesures du précédent gouvernement.

Ainsi tout y passe, le plan d’austérité décidé par Koen Geens dans le secteur de la justice, les régressions sur le pouvoir d’achat (saut d’index, blocage des salaires), le non-respect des obligations de la Belgique concernant la réduction de CO2, la désastreuse gestion de la politique migratoire par Theo Francken, le tax shift de Charles Michel, les 1,7 milliard d’euros de coupe dans les soins de santé par Maggie De Block.

La politique menée ces dernières années est à des années-lumière de ce qu’il faut faire pour répondre à l’urgence climatique et sociale. Il est urgent d’opérer un changement de cap radical. C’est la raison pour laquelle nous appelons l’ensemble des acteurs artistiques, mais aussi les citoyens, à se mobiliser le 12 mai pour la dernière marche pour le climat et la justice sociale avant les élections pour leur dire.

#MerciAuRevoir”.

Attaché de presse : Brieuc Wathelet 0473/30.84.80



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP